Maison

Les 21 étapes de l’achat d’un appartement

Paris France Apl Tva Bordeaux Google Vefa

 

L’achat d’un appartement, d’une maison de ville ou d’une maison est un processus agréable mais complexe. C’est pourquoi on me demande souvent : « Quelles sont les étapes de base pour acheter un appartement ? L’achat d’une maison, tout comme la vente d’une maison, exige une planification minutieuse et la nécessité de savoir si votre plan d’action actuel est le bon. Vous serez alors sûr d’acheter un bien qui correspond à votre budget et au prix réel du marché, et qui durera suffisamment longtemps pour vos besoins.

Ces 21 étapes pour l’achat d’un appartement vous aideront à évaluer vos attentes et à vous poser les bonnes questions pour être prêt pour votre nouveau logement.

Les étapes de l’achat d’un appartement

1. Évaluer les besoins et les attentes
Une des questions les plus importantes. Si vous ne savez pas pourquoi vous n’aimez pas votre logement actuel, il vous sera difficile de faire un choix. Et une fois que vous avez fait votre choix, rien ne garantit que vous serez heureux dans un an.

2. Établissement des priorités
Quelles sont les exigences les plus importantes pour une nouvelle maison ? Si elle ne les satisfait pas, n’allez pas la voir. Par exemple, l’emplacement, la taille, le niveau d’ameublement, l’année de construction, le nombre de pièces, l’environnement, les transports et les communications, le prix et les coûts d’entretien. Une hiérarchisation claire des priorités vous permettra de gagner du temps.

3. Identifier les besoins supplémentaires
Quelles sont les caractéristiques supplémentaires qui sont souhaitables mais pas nécessaires ? Consultez votre courtier immobilier. Vous êtes à la recherche de la maison de vos rêves, un courtier vous aidera à faire de votre rêve une réalité en précisant vos souhaits.

4. Évaluer les options budgétaires
Combien pouvez-vous vous permettre de dépenser pour une maison ? La banque vous accordera-t-elle un prêt une fois que vous aurez versé un acompte sur la maison ?

5. Déterminer le calendrier
Combien de temps allez-vous chercher ? Voulez-vous construire vous-même ? Voulez-vous rénover ou meubler vous-même ?

6. Vendre l’ancienne maison
Si vous n’avez pas besoin de vendre votre logement actuel avant d’en acheter un nouveau, c’est très bien – cela facilitera grandement le processus d’achat. Cependant, dans la plupart des cas, vous devez vendre votre maison actuelle et il arrive souvent que les gens trouvent une nouvelle maison convenable, mais au moment où ils vendent leur maison actuelle, la nouvelle maison a déjà trouvé de nouveaux propriétaires. Et si le nouveau logement est invendu depuis 3 mois, ne vaut-il pas la peine d’être acheté ? Un courtier immobilier professionnel vous aidera à gérer cette situation.

7. Recherche en ligne
Sur les principaux portails, le prix de nombreuses propriétés ne reflète pas la réalité. Le prix proposé peut être jusqu’à 50% plus élevé que le prix du marché. Un courtier immobilier professionnel vous aidera à déterminer le prix réel. Si vous ne savez pas comment choisir le meilleur courtier immobilier appeler vos proches ils pourront vous conseiller à cette étape de votre achat immobilier.

8. Appels par annonces
Le bien répond-il aux exigences de base ? Le bien vous plaît-il d’après la description et les photos ? La description correspond-elle à la réalité ? Cela vaut-il la peine d’aller le voir ?

9. Contrôle de la documentation
Les documents sont-ils en ordre et n’y a-t-il pas de restrictions ? Par exemple, saisies, hypothèques, autorisation bancaire de vente, propriété, frais communautaires non payés, transaction d’achat non terminée, construction non autorisée, levés cadastraux non enregistrés, communications non apurées, influence du plan détaillé et du plan général, autres obstacles à la vente. Les évaluateurs immobiliers évalueront ils le bien en conséquence ?

10. Obtention d’un prêt bancaire
Quel est le montant du prêt que vous pouvez obtenir ? Quel est le montant maximum qui peut être financé pour le bien sélectionné ? Quelles sont les conditions, les modalités, les coûts supplémentaires, les frais administratifs, les conditions de modification du contrat, les modalités de remboursement anticipé ?

11. Négociations
Prix final, mode et conditions de paiement, conditions d’emménagement, meubles à conserver, etc. Comment évaluer objectivement le prix et les autres critères ? Souvent, la transaction n’aboutit pas parce que l’acheteur et le vendeur ne parviennent pas à trouver une solution mutuellement acceptable. Un courtier immobilier a plus d’expérience dans les négociations et sait quelles offres supplémentaires permettront de trouver une solution.

12. Obtenir un crédit auprès d’une banque
La banque exige une demande de crédit, une évaluation du bien et une décision sur le financement du bien (7 à 15 jours).

13. Accord préliminaire
Prix. Convenez du montant de l’avance (dépôt ou acompte), des conditions, des obligations des deux parties, de ce qui doit être fait avant la transaction et de toute condition supplémentaire.

14. Préparation de la signature du contrat notarié principal de vente et d’achat
Actions à entreprendre par l’acheteur : convenir de toutes les conditions avec la banque, obtenir l’autorisation du tribunal s’il y a des enfants mineurs. Assurez-vous d’avoir des documents d’identité valables, car sans eux, la transaction ne pourra pas être effectuée et vous risquez de perdre le dépôt versé.

15. Contrat principal
Le contrat principal de vente et d’achat est signé chez un notaire et fixe le mode et le calendrier exacts des paiements. Si le financement est assuré par une banque, il faut compter environ 30 jours pour que le vendeur paie la totalité de la somme. Le courtier vous aidera à éliminer les « accrocs » qui pourraient survenir lors de la négociation du contrat.

16. Enregistrement du logement auprès de l’Office national d’enregistrement
Félicitations ! Vous êtes déjà propriétaire, même si vous n’avez pas encore payé le vendeur en totalité.

17. Assurance des actifs mis en gage auprès de la banque
La Banque ne financera pas un actif s’il n’est pas assuré. Durée 1-2 jours.

18. Préparation de la mise en gage et de la signature du contrat de prêt
Remise à la banque des documents nécessaires à la préparation de la cédule hypothécaire.

19. Signature du contrat de crédit
Le contrat de crédit est signé à la banque et la note d’hypothèque est notariée.

20. Formalisation de l’hypothèque
Enregistrement de la cédule hypothécaire auprès du Service des Hypothèques.

21. Règlement final avec les vendeurs
Obtention du crédit et transfert de l’argent aux vendeurs du logement sur le compte spécifié.

(Visited 3 times, 1 visits today)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.