Finance

Rénovation énergétique : remplacer la chaudière ou commencer par isoler la maison ?

Tva France Vmc Edf Ademe Romane saget Agence nationale Batiment basse consommation Emmanuelle wargon Rexel

Tout le monde ne sait pas que l’effet de la rénovation énergétique dépend de l’ordre dans lequel les travaux sont effectués. Cela vaut la peine d’y prêter attention, notamment lors d’une demande de financement.

La rénovation énergétique d’une maison est une entreprise de grande envergure pour laquelle nous obtenons volontiers un cofinancement dans le cadre de programmes. Cependant, tout le monde ne sait pas qu’il ne suffit pas de remplacer la chaudière pour améliorer le confort et réduire les factures. De plus, il est très important d’effectuer les travaux dans le bon ordre.

La rénovation énergétique – pourquoi doit-elle être complète ?

Les maisons non isolées ou insuffisamment isolées génèrent des coûts de chauffage élevés, car la plupart de la chaleur s’échappe tout simplement. La situation est encore pire si le bâtiment est chauffé par une vieille chaudière à combustible solide, inefficace et polluante.

La solution au problème est la modernisation thermique, pour laquelle il est désormais possible d’obtenir une subvention. Les aides publiques permettent, entre autres, d’obtenir une subvention pour l’isolation des murs et des plafonds, une subvention pour le remplacement d’une chaudière et une subvention pour l’achat et l’installation d’une ventilation mécanique avec récupération de chaleur. Il existe également des programmes régionaux, qui financent par exemple le remplacement des chauffages à « combustible fossile » dans une municipalité donnée.

Cependant, de nombreuses personnes commettent l’erreur de ne remplacer que la chaudière ou d’isoler uniquement la maison. Des mesures aussi timides ne peuvent avoir l’effet escompté. Une nouvelle chaudière dans une maison non isolée signifie que la majeure partie de la chaleur s’échappera toujours vers l’extérieur. En revanche, isoler un bâtiment sans remplacer la chaudière rendra certes la maison plus agréable à vivre, mais la chaudière continuera à consommer d’énormes quantités de combustible et à polluer l’air ambiant. Une approche globale est donc nécessaire.

Rénovations économes en énergie – Primes et Aides

Lorsque vous démarrez un projet de rénovation énergétique, il sera préférable de choisir des matériaux meilleurs pour la Terre. Cela peut aider à réduire la tension sur les ressources naturelles de la Terre et de l’environnement. Les matériaux de construction écoénergétiques sont plus abordables et offrent une meilleure solution pour améliorer l’efficacité énergétique de vos bâtiments. Dans les paragraphes suivants, vous allez lire sur certains des avantages du choix des matériaux plus respectueux avec l’environnement.

En ce qui concerne les coûts énergétiques, le coût global des rénovations du bâtiment est considérablement affecté par les matériaux utilisés.

Les matériaux tels que le bois peuvent être très coûteux quand ils doivent être remplacés en raison de leurs coûts énergétiques élevés. Il en résulte des coûts de construction accrus et la diminution de la valeur des propriétés immobilières situées dans ces zones. L’utilisation de matériaux qui sera amical pour l’environnement peut fournir de meilleures solutions et réduire les effets négatifs de ces travaux de construction.

 

L’utilisation de bons matériaux isolants est capable d’améliorer la consommation d’énergie de votre bâtiment sans affecter l’intégrité structurelle des structures.

Il existe de nombreuses instances dans lesquelles les coûts d’une rénovation sont déterminés en fonction de la quantité de matériau d’isolation qui doit être utilisée. En sélectionnant des matériaux isolants qui sont bons à la chaleur isolante et à l’air froid, le coût total de votre projet peut être réduit et amélioré. Un projet de rénovation en série qui utilise une isolation de bonne qualité peut avoir un rapport coût-avantage inférieur à celui d’un bâtiment qui utilise des matériaux isolants de mauvaise qualité.

 

D’autres types de sources d’isolation renouvelables peuvent être utilisés dans le processus de rénovation énergétique. Celles-ci incluent l’utilisation de planches à fibres de cellulose comme matériaux de toiture ou l’installation de matériaux isolants à film mince sous les murs de votre maison. Si les travaux de rénovation seront entrepris dans un climat froid, les matériaux isolants à base de paille, de foin, de carton ou de papier seront préférés. Pour un climat chaud, des carreaux de céramique peuvent également être utilisés pour isoler vos bâtiments et ils peuvent également être un choix respectueux de l’environnement.

 

Vous pouvez prendre plusieurs mesures pour réduire la consommation de pouvoir tout en complétant un projet de rénovation énergétique. Ces mesures sous formes de prime energie ou d’aides financières comprennent la mise en œuvre des techniques de rénovation économes en énergie. Vous pouvez incorporer ces techniques dans la phase de conception et pendant la phase de construction également. De plus, vous pouvez également avoir une isolation appliquée aux murs de vos bâtiments pour lesquels il existe des aides financières. Ces techniques contribueront tous à réduire la consommation totale de pouvoir tout en complétant une rénovation efficace de l’énergie.

 

  • La deuxième phase d’une procédure de rénovation énergétique implique la fourniture de rénovations à faible coût. Cela inclut la fourniture de nouvelles fenêtres et de toits. Un grand nombre des locataires de votre bâtiment peuvent ne pas être en mesure de fournir de nouvelles fenêtres et des toits pour leurs habitations. Si vous tirez parti des subventions et aides financières disponibles auprès des gouvernements, vous pouvez donc leur fournir des rabais substantiels lorsqu’il s’agit de l’achat de tels éléments de remplacement. Cela garantira que votre locataire bénéficie d’un environnement de vie confortable tout en réduisant vos propres dépenses sur l’efficacité énergétique de vos locaux. En plus de cela, certains locataires sont incapables de payer pour le coût de leur logement rénové.

 

  • La troisième phase du processus implique la modernisation de vos bâtiments. Cela signifie que vous allez devoir mettre en œuvre des techniques d’économie d’énergie dans vos plans de rénovation. C’est l’un des aspects les plus importants de la procédure de rénovation. Si vous souhaitez remplir une rénovation efficace en prime énergie, vous devez inclure une variété de méthodes différentes dans votre plan. Par exemple, au lieu d’utiliser un ventilateur dans la climatisation, vous devez investir dans un système de distribution d’eau afin que vous puissiez refroidir vos chambres efficacement sans utiliser votre climatiseur.

En utilisant de telles méthodes d’économie d’énergie innovantes, vous pouvez considérablement réduire votre consommation d’électricité tout en améliorant la qualité de l’air qui circule dans vos bâtiments résidentiels.

 

Vous devez également envisager les mesures que vous pouvez mettre en œuvre juste après l’achèvement de votre projet de rénovation. Par exemple, si vous ne pouvez effectuer aucun type d’isolation ou d’autres modifications de bâtiments, vous devez au moins essayer d’utiliser les matériaux isolants disponibles conçus à des fins de rénovation. En plus de cela, vous devez toujours vous assurer que vous effectuez des procédures de rénovation de manière planifiée et systématique. Ce faisant, vous pourrez économiser sur les coûts que vous auriez encouru si vous ne vous êtes pas parti du projet de rénovation de manière planifiée.

(Visited 2 times, 1 visits today)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.