Famille

Impôt foncier – ce que doit payer le futur acheteur d’un bien immobilier

France Tva Paris Bic Ifi Bercy Vefa Accueil taxe

L’impôt foncier est un impôt local prélevé par le gouvernement municipal et doit être payé par chaque propriétaire. Le montant de la taxe change chaque année, selon la décision des municipalités. Un futur acheteur de biens immobiliers doit tenir compte du fait qu’il devra la payer, même s’il est le seul propriétaire du terrain, car, selon la loi, la taxe foncière est payée par toute personne qui possède un bien immobilier, quel qu’il soit – terrain, maison, appartement, immeuble de bureaux ou entrepôt. Découvrez ce qu’est la taxe foncière, son montant et qui peut en être exempté.

L’impôt foncier

La taxe foncière est l’un des impôts des collectivités locales, dont le produit est versé au budget de la municipalité où se trouve le bien. Les taux varient fortement d’une municipalité à l’autre. Ils sont déterminés par les conseils de certaines communes, mais les augmentations ne peuvent être supérieures aux taux maximaux de l’impôt foncier déterminés chaque année par le ministre des finances.

Conformément à la loi du 12 janvier 1991 relative aux impôts et taxes locaux, la fiscalité est soumise à l’impôt :

Les contribuables sont des personnes physiques, des personnes morales, ainsi que des unités organisationnelles, y compris des sociétés sans personnalité juridique.

La base de l’imposition est :

Les bâtiments sont soumis à la taxe foncière à partir de l’année suivante après l’achèvement de la construction, ce qui signifie que l’obligation fiscale pour une maison dont la construction a été achevée en décembre 2020, par exemple, apparaîtra le 1er janvier 2021. En revanche, si la construction a été achevée le 1er janvier 2021, la nécessité de payer la taxe apparaîtra le 1er janvier 2022.

Il convient de savoir que, selon la loi sur la construction, une construction est achevée lorsque l’investisseur notifie l’achèvement de la construction à l’autorité compétente de supervision de la construction et que cette dernière ne s’y oppose pas dans un délai approprié.

L’obligation de payer la taxe foncière incombe à toutes les personnes qui possèdent des biens immobiliers, c’est-à-dire :

La taxe foncière ne doit pas être confondue avec la taxe sur les ventes immobilières, qui est payée sous forme d’impôt sur le revenu.

Il est également important de se rappeler que l’impôt foncier pour un appartement doit être payé par le propriétaire et non par le locataire des lieux, ce qui est souvent une question peu claire.

Voir aussi : Quel est le coût de l’entretien d’une maison ?

Exonération de l’impôt foncier

Les propriétaires de certains biens sont exonérés d’impôts.

L’impôt foncier ne doit pas être payé par les propriétaires :

Tout autre bien est imposable et la taxe doit être payée tant par les particuliers que par les entreprises (les taux de l’impôt foncier pour les entreprises sont plus élevés).

Taux de l’impôt foncier

Le montant de l’impôt foncier pour une année donnée est déterminé par le conseil municipal. Il faut donc se renseigner sur le montant des contributions auprès de la municipalité où se trouve le bien.

Dans la plupart des cas, l’impôt est payé trimestriellement. Le règlement est unique uniquement si le montant de la taxe ne dépasse pas 100 euros.

Les taux d’imposition foncière en 2021 seront probablement deux fois plus élevés que l’année dernière, en raison de l’inflation croissante.

 

(Visited 1 times, 1 visits today)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.