Finance

De combien d’argent avez-vous besoin pour commencer à investir ?

France Srd Paris Pea Warren buffett

Garder des fonds libres sur un compte courant pendant une longue période vous fera perdre une partie de la valeur de votre argent, il vaut donc la peine de chercher des alternatives plus rentables comme la bourse. Vous pouvez investir même si vous n’avez pas des milliers d’euros sur votre compte, mais le montant que vous choisissez dépend du type d’investissement qui vous convient.

L’essentiel est de déterminer le montant que vous pouvez vous permettre de consacrer à un investissement à long terme et le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre.

En général, la possibilité d’un rendement plus élevé est également associée à des risques plus élevés.

Les frais liés aux produits doivent également être pris en compte lors de la décision d’investir ou non.

Actuellement, les particuliers disposent d’environ 7 milliards d’euros sur leurs comptes courants. Les fonds libres détenus sur le compte non seulement ne rapportent pas d’argent, mais perdent également de la valeur à long terme en raison de l’inflation (actuellement autour de 3%, par exemple). Existe-t-il une meilleure option pour utiliser cet argent de manière à ce qu’il ne perde pas de valeur et qu’il vous rapporte potentiellement un bénéfice ?

Un compte d’épargne ou un dépôt n’est pas l’option la plus intéressante pour le moment en raison des faibles taux d’intérêt. Il est donc utile de se familiariser avec la variété des produits d’investissement qui sont unis par le fait que l’argent est investi sur les marchés boursiers.

 

Comment savoir si vous avez de l’argent à investir ?

Avant d’envisager de placer l’argent disponible sur votre compte en actions en bourse, il est important d’évaluer s’il s’agit réellement d’argent disponible, c’est-à-dire si vous en aurez besoin dans quelques mois pour des rénovations ou des paiements importants. Ce n’est que si vous disposez d’un revenu stable et d’un coussin de sécurité que vous devez commencer à envisager d’investir un certain montant dans un produit d’investissement ou de placement.

La plupart de ces produits sont liés aux marchés boursiers et obligataires, de sorte que leur valeur en bourse fluctue à court terme – quelques jours, quelques mois, voire un an.

Il s’agit d’un élément important à prendre en compte pour décider d’investir : pour espérer un rendement, vous devez être prêt à investir pendant au moins 5 ans.

 

Les différents types d’investissement

Il ne serait pas tout à fait juste d’entamer une conversation sur l’expérience d’investissement en calculant le montant – n’importe qui, quel que soit son revenu, peut participer. Plus important que le montant, c’est le risque que vous êtes prêt à prendre.

La règle d’or : si un produit d’investissement promet des rendements potentiellement plus élevés, il s’accompagne également d’un risque plus élevé.

Aucun montant n’est trop petit pour investir, mais pour chaque montant, il faut trouver le type d’investissement le plus approprié. Lorsqu’il s’agit de dizaines de milliers d’euros ou plus, il n’est guère rationnel de les garder sur un compte d’épargne, qui présente potentiellement l’un des rendements les plus faibles, car c’est avec les plus gros montants qu’un investisseur dispose du plus large éventail de possibilités d’investissement et de rendements potentiels.

D’autre part, de petites contributions mensuelles de quelques dizaines d’euros pourraient être peu rentables et parfois même impossibles à investir sur les marchés dynamiques des actions et des obligations. Dans ce cas, il est utile d’envisager une option telle que l’assurance-vie avec épargne en euros.

Investir davantage peut vous aider à gagner plus, mais cela a aussi un coût.

Dans le monde de l’investissement, c’est le comportement des produits choisis, et non le montant investi, qui détermine le résultat.

Sur le marché, les rendements sont très souvent calculés en pourcentage, donc si vous gagnez les mêmes intérêts, un investisseur ayant plus investi gagnera plus – c’est la seule différence.

Un petit montant peut en effet limiter la gamme de produits disponibles, mais les coûts doivent également être pris en compte. En particulier, il convient d’évaluer le rapport entre le montant de la commission et le bénéfice potentiel avant d’investir, et donc de toujours vérifier soigneusement les grilles de tarifs.

Examinons quelques exemples :

Si la commission est fixée à 3 €, alors investir 1 000 € entraînera une commission de 0,3 %, tandis qu’investir 100 € entraînera une commission de 3 %.
Souvent, la commission est fixée en pourcentage – disons 0,3 % du montant investi. Ainsi, si vous investissez 1 000 €, il sera de 3 €, et de 100 € – 0,3 €.

Dans les deux cas, vous devez gagner 0,3 % pour compenser les frais, mais en euros, les montants seront différents.

Les commissions sont souvent combinées, par exemple 0,3 % du montant, avec un minimum de 3 €. Ainsi, une personne qui investit 1 000 € et une autre qui investit 50 €, par exemple, devront payer le même montant en commission, soit 3 €. Toutefois, alors que dans le premier cas, elle sera de 0,3 % du montant de la transaction, dans le second cas, elle sera de 6 %.

« Investir devrait ressembler à regarder comment la peinture sèche ou comment l’herbe pousse. Si vous avez besoin d’excitation, alors prenez 800$ et allez à Las Vegas! » – Paul Samuelson.

En résumé, l’essentiel est de rechercher où investir et dans quelles conditions, de manière à ce que cela soit rentable et potentiellement profitable, quel que soit le montant de l’investissement choisi.

 

 

(Visited 2 times, 1 visits today)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.